Bienvenue sur Lectures de Voyage
Melbourne: La Gifle (The Slap) par Christos Tsiolkas
Idées Bouquins, etc…
Idées Bouquins, etc… : Washington, DC et New York
Idées Bouquins, etc…: Rome
Rio de Janeiro: Un été brésilien (Agosto) par Rubem Fonseca
Istanbul: Le Musée de l’Innocence par Ohran Pamuk
Liège: Pedigree par Georges Simenon
Idées Bouquins, etc…: Lisbonne
Idées Bouquins, etc… : Cambodge
Hyde Park, Chicago: Ravelstein par Saul Bellow
Paris: Fleurs de Ruine et Remise de Peine par Patrick Modiano
Idées Bouquins, etc… : Naples
Idées Bouquins, etc… : Tanzanie
Sri Lanka: Un air de famille (Running in the Family) par Michael Ondaatje
Idées Bouquins, etc… : Venise
Idées bouquins, etc… : Iran
Santa Cruz, Bolivie: Materia del Deseo (The Matter of Desire) par Edmundo Paz Soldán
Idées Bouquins, etc… : Syrie
Djibouti: Passage des Larmes par Abdourahman Waberi
Idées Bouquins, etc… : Arménie
Ouagadougou, Burkina Faso: Le Parachutage par Norbert Zongo
Bangkok: Café Lovely (Sightseeing) par Rattawut Lapcharoensap
Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker
Idées bouquins, etc… : Bruxelles
Naples: Les Romans Napolitains/L’Amie Prodigieuse par Elena Ferrante
Idées bouquins, etc… : Rio de Janeiro
Tadjikistan: Hurramabad par Andrei Volos
New-York: City on Fire par Garth Risk Hallberg
Israël/Palestine: Une Femme Fuyant l’Annonce par David Grossman et Chronique du Figuier Barbare par Sahar Khalifa
Barcelone: L’ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón
Idées bouquins, etc… : Bavière et le sud de l’Allemagne
Le Cap: Scènes de la vie d’un jeune garçon, Vers l’âge d’homme et L’été de la vie par J.M. Coetzee.
Idées bouquins, etc…: Inde
Blue Ridge Mountains : Retour à Cold Mountain par Charles Frazier
Idées bouquins, etc… : Algérie
Alpes autrichiennes: Une vie entière (Ein ganzes Leben) par Robert Seethaler
Idées bouquins, etc… : Africains en Amérique
Zimbabwe: The Last Resort par Douglas Rogers.
Idées Bouquins, etc… : Colombie
Ardennes belges : Les amants de la Toussaint par Juan Gabriel Vásquez
Côte d’Ivoire : Aya de Yopougon par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Japon : Haruki Murakami et Amélie Nothomb
Metropolitan Museum of Art, New York : Le Chardonneret par Donna Tartt et La Corde et Le Reniement de Saint Pierre par Charles Baudelaire.
Idées Bouquins, etc… : Le Caire
Vancouver : Ce dont on se souvient (What is Remembered) par Alice Munro
Gand : Guerre et térébenthine par Stefan Hertmans

Idées Bouquins, etc… : Cambodge

Muriel me demande quelques conseils pour un prochain voyage au Cambodge et au Laos. Je n’ai malheureusement jamais voyagé au Laos, donc je n’ai pas de suggestions pour ce pays. Mais si vous en avez, n’hésitez pas à les proposer en commentaire.

Pour le Cambodge et l’histoire récente du pays, en particulier la période des Khmers Rouges (1975-79), le livre de François Bizot « Le Portail » est un témoignage passionnant. Ethnologue français à Angkor pendant la prise de pouvoir des Khmers Rouges, il est fait prisonnier. Douch, un des plus grands criminels de guerre, sera un de ses interrogateurs. Il semble être le seul occidental à avoir survécu aux camps d’internement.

LePortail

“Le Portail” ainsi qu’un autre livre autobiographique de François Bizot, que je n’ai pas encore lu, “Le silence du bourreau » ont inspiré un récent film de Régis Wargnier « Le temps des aveux » qui raconte la relation entre Bizot et Douch. C’est un très beau film, très humain. Une anecdote intéressante : le rôle de Douch est joué par un acteur cambodgien, Kompeak Phoeung, qui dans dans la vie réelle a été l’interprète-traducteur de Douch devant le tribunal du génocide cambodgien.

Voici la bande-annonce du film :

Le film « La Déchirure », « The Killing Fields » en version originale est aussi un très grand film sur la même période et sur l’amitié entre un journaliste cambodgien et un journaliste américain. Quand j’ai vu ce film pour la première fois, ce fut un choc qui m’a ouvert les yeux sur les horreurs du régime des Khmers Rouges.

Voici la bande-annonce en anglais :

Evidemment, c’est une période très dure de l’histoire cambodgienne et on a peut-être envie de penser à autre chose pour voyage de vacances.

Le roman « Un Barrage contre le Pacifique » qui a lancé la carrière de Marguerite Duras et qui est en partie autobiographique, se passe dans une concession achetée par la mère de l’auteur sur le Golfe du Siam, en Indochine française, dans ce qui est aujourd’hui le Cambodge, près de la frontière avec le Vietnam.

duras_barrage

Le roman a connu deux adaptations au cinéma, l’une par René Clément en 1958 (sous le titre « This Angry Age » en anglais) que je n’ai pas vue, et l’autre par le cinéaste franco-cambodien Rithy Panh en 2008 avec Isabelle Huppert dans le rôle de la mère, que je viens de voir et qui est excellente. Voici la bande annonce.

childrenblackandwhite

Muriel m’a aussi suggéré un autre film de Rithy Panh, « Un soir après la guerre ».  C’est l’histoire d’un soldat démobilisé à la fin de la guerre, qui vit d’expédients et tombe amoureux d’une fille de bar. Muriel a trouvé ce film : « Super, très sensible et délicat, plein de retenue, avec une très belle photographie. A conseiller! ». Je suis entièrement d’accord.

 

motoferry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*