Bienvenue sur Lectures de Voyage
Melbourne: La Gifle (The Slap) par Christos Tsiolkas
Idées Bouquins, etc…
Idées Bouquins, etc… : Washington, DC et New York
Idées Bouquins, etc…: Rome
Rio de Janeiro: Un été brésilien (Agosto) par Rubem Fonseca
Istanbul: Le Musée de l’Innocence par Ohran Pamuk
Liège: Pedigree par Georges Simenon
Idées Bouquins, etc…: Lisbonne
Idées Bouquins, etc… : Cambodge
Hyde Park, Chicago: Ravelstein par Saul Bellow
Paris: Fleurs de Ruine et Remise de Peine par Patrick Modiano
Idées Bouquins, etc… : Naples
Idées Bouquins, etc… : Tanzanie
Sri Lanka: Un air de famille (Running in the Family) par Michael Ondaatje
Idées Bouquins, etc… : Venise
Idées bouquins, etc… : Iran
Santa Cruz, Bolivie: Materia del Deseo (The Matter of Desire) par Edmundo Paz Soldán
Idées Bouquins, etc… : Syrie
Djibouti: Passage des Larmes par Abdourahman Waberi
Idées Bouquins, etc… : Arménie
Ouagadougou, Burkina Faso: Le Parachutage par Norbert Zongo
Bangkok: Café Lovely (Sightseeing) par Rattawut Lapcharoensap
Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker
Idées bouquins, etc… : Bruxelles
Naples: Les Romans Napolitains/L’Amie Prodigieuse par Elena Ferrante
Idées bouquins, etc… : Rio de Janeiro
Tadjikistan: Hurramabad par Andrei Volos
New-York: City on Fire par Garth Risk Hallberg
Israël/Palestine: Une Femme Fuyant l’Annonce par David Grossman et Chronique du Figuier Barbare par Sahar Khalifa
Barcelone: L’ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón
Idées bouquins, etc… : Bavière et le sud de l’Allemagne
Le Cap: Scènes de la vie d’un jeune garçon, Vers l’âge d’homme et L’été de la vie par J.M. Coetzee.
Idées bouquins, etc…: Inde
Blue Ridge Mountains : Retour à Cold Mountain par Charles Frazier
Idées bouquins, etc… : Algérie
Alpes autrichiennes: Une vie entière (Ein ganzes Leben) par Robert Seethaler
Idées bouquins, etc… : Africains en Amérique
Zimbabwe: The Last Resort par Douglas Rogers.
Idées Bouquins, etc… : Colombie
Ardennes belges : Les amants de la Toussaint par Juan Gabriel Vásquez
Côte d’Ivoire : Aya de Yopougon par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Japon : Haruki Murakami et Amélie Nothomb
Metropolitan Museum of Art, New York : Le Chardonneret par Donna Tartt et La Corde et Le Reniement de Saint Pierre par Charles Baudelaire.
Idées Bouquins, etc… : Le Caire
Vancouver : Ce dont on se souvient (What is Remembered) par Alice Munro
Gand : Guerre et térébenthine par Stefan Hertmans
Haïti: L’odeur du café et Le goût des jeunes filles par Dany Laferrière  et Les Comédiens par Graham Greene
Islande: La cité des jarres par Arnaldur Indriðason
Sienne et la Toscane : Place de Sienne, côté ombre de Fruttero & Lucentini et Le patient anglais de Michael Ondaatje
Chine : Les Cygnes Sauvages (Wild Swans) par Jung Chang
Amsterdam : Miniaturiste par Jessie Burton
Cimetière du Père Lachaise, Paris
Ex-Union Soviétique : “La guerre n’a pas un visage de femme » par Svetlana Alexievitch
Provence : Le hussard sur le toit de Jean Giono, La charrette bleue de René Barjavel, Madame de Sévigné et Ventoux de Bert Wagendorp

Liège: Pedigree par Georges Simenon

Les premiers jours d’octobre. Il fait encore chaud. Assez pour descendre sans manteau les escaliers du Mont Saint-Martin en découvrant Liège lovée dans sa cuvette.

Nous marchons sur les trottoirs aux pavés inégaux, pas très propres, qui longent les maisons aux briques rouges noircies par le temps et peut-être le charbon. Nous nous dirigeons vers l’Eglise Saint-Jacques où ma grand-mère va être enterrée. Nous passons devant la Fabrique de la rue Trappé.

Eglise Saint-Jacques

Eglise Saint-Jacques

Les souvenirs nous reviennent : la Foire d’Octobre, ses lacquemants et ses tirs-aux-pipes, les visites chez le philatéliste, les semaines passées à étudier nos examens chez nos grands-parents, les commerces et restaurants de la rue Saint-Gilles. Puis, nous passons devant le Collège Saint-Servais.

legalopant

lacquemant2

Simenon termina sa scolarité à Saint-Servais, mais le quartier que nous traversons n’est pas celui où il a grandi. Il semble ne pas avoir apprécié, ou peut-être même haï la bonne société catholique à Saint-Servais. Il venait d’un milieu, catholique aussi, mais plus modeste.

collegesaintservais

Dans Pedigree, il raconte ses deux familles, maternelle et paternelle, leurs origines, leurs secrets, leurs craintes et leurs ambitions mesurées. Les rivalités aussi, au sein même de la famille : le frère qu’on envie, celui qui veut en imposer, ceux qu’on regarde de haut. Même s’il n’était pas Liégeois, on pense à Ces Gens-Là de Jacques Brel.

Mais Simenon est moins cruel que Brel. Il raconte et décrit, dans son style économe et juste, mais ne juge pas. Pedigree est, sans doute avec Lettre à ma Mère, le livre le plus intime de Simenon. L’histoire dit qu’il l’écrivit après une alerte cardiaque. Voulait-il consigner ses souvenirs d’enfance et d’adolescence avant qu’il ne soit trop tard ? Les exégètes de son œuvre ne manquent jamais de rappeler les réminiscences biographiques dans ses romans. Tel prénom ou tel patronyme qui revient, telle attitude, manière de s’habiller ou tic nerveux qui se retrouvent chez plusieurs personnages à travers l’œuvre. Souvent  Pedigree est la clef qui permet d’interpréter ses rapprochements.

simenon2

pedigree-simenonoriginale

autobio_Lettre%20a%20ma%20mere%205

Simenon raconte aussi ses premiers amours et sa découverte de la sexualité lors de vacances pendant la Première Guerre Mondiale sur les collines d’Embourg et Chaudfontaine à quelques kilomètres de Liège. On sait que ses relations avec les femmes furent compliquées et multiples.  L’homme aux 10,000 femmes ! D’où vient cet appétit ou plutôt cette éternelle insatisfaction, voire ce besoin jamais assouvi de se confier ? Les spécialistes en ont encore pour longtemps à gloser et conjecturer, mais il est probable que la source se trouve près des courbes de la Meuse à Liège où dans les collines qui l’entourent.

ninanechaudfontaine

Crédit photo image à la une  : Eric Dodémont

2 réflexions sur “Liège: Pedigree par Georges Simenon”

  1. Cher Damien,
    Que d’émotions j’ai ressenties lorsque j’ai visité ton blog en lisant tout ce que tu dis sur Liège, je n’ai pas lu « Pedigree » et je ne vais pas manquer de le faire.
    Je viens de faire deux voyages, Birmanie et Corse et grâce à toi je continue à voyager dans d’autres contrées, merci.
    Pour la Birmanie, Harold m’avait conseillé de lire avant de partir « Birmane » de Christophe Ono-dit-Biot, je l’ai fait après, ce n’était pas plus mal, c’est un roman passionnant qui m’a rappelé de nombreux endroits où nous sommes passés.
    Continue à nous conseiller et à nous inviter à lire !
    Je t’embrasse
    Nadine

    • Chère Nadine,
      Merci beaucoup pour ton commentaire. La Birmanie et la Corse, deux destinations que je ne connais pas et qui ont l’air très tentantes à visiter en voyage et en lecture.
      Je t’embrasse,
      Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*