Bienvenue sur Lectures de Voyage
Melbourne: La Gifle (The Slap) par Christos Tsiolkas
Idées Bouquins, etc…
Idées Bouquins, etc… : Washington, DC et New York
Idées Bouquins, etc…: Rome
Rio de Janeiro: Un été brésilien (Agosto) par Rubem Fonseca
Istanbul: Le Musée de l’Innocence par Ohran Pamuk
Liège: Pedigree par Georges Simenon
Idées Bouquins, etc…: Lisbonne
Idées Bouquins, etc… : Cambodge
Hyde Park, Chicago: Ravelstein par Saul Bellow
Paris: Fleurs de Ruine et Remise de Peine par Patrick Modiano
Idées Bouquins, etc… : Naples
Idées Bouquins, etc… : Tanzanie
Sri Lanka: Un air de famille (Running in the Family) par Michael Ondaatje
Idées Bouquins, etc… : Venise
Idées bouquins, etc… : Iran
Santa Cruz, Bolivie: Materia del Deseo (The Matter of Desire) par Edmundo Paz Soldán
Idées Bouquins, etc… : Syrie
Djibouti: Passage des Larmes par Abdourahman Waberi
Idées Bouquins, etc… : Arménie
Ouagadougou, Burkina Faso: Le Parachutage par Norbert Zongo
Bangkok: Café Lovely (Sightseeing) par Rattawut Lapcharoensap
Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker
Idées bouquins, etc… : Bruxelles
Naples: Les Romans Napolitains/L’Amie Prodigieuse par Elena Ferrante
Idées bouquins, etc… : Rio de Janeiro
Tadjikistan: Hurramabad par Andrei Volos
New-York: City on Fire par Garth Risk Hallberg
Israël/Palestine: Une Femme Fuyant l’Annonce par David Grossman et Chronique du Figuier Barbare par Sahar Khalifa
Barcelone: L’ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón
Idées bouquins, etc… : Bavière et le sud de l’Allemagne
Le Cap: Scènes de la vie d’un jeune garçon, Vers l’âge d’homme et L’été de la vie par J.M. Coetzee.
Idées bouquins, etc…: Inde
Blue Ridge Mountains : Retour à Cold Mountain par Charles Frazier
Idées bouquins, etc… : Algérie
Alpes autrichiennes: Une vie entière (Ein ganzes Leben) par Robert Seethaler
Idées bouquins, etc… : Africains en Amérique
Zimbabwe: The Last Resort par Douglas Rogers.
Idées Bouquins, etc… : Colombie
Ardennes belges : Les amants de la Toussaint par Juan Gabriel Vásquez
Côte d’Ivoire : Aya de Yopougon par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Japon : Haruki Murakami et Amélie Nothomb
Metropolitan Museum of Art, New York : Le Chardonneret par Donna Tartt et La Corde et Le Reniement de Saint Pierre par Charles Baudelaire.
Idées Bouquins, etc… : Le Caire
Vancouver : Ce dont on se souvient (What is Remembered) par Alice Munro
Gand : Guerre et térébenthine par Stefan Hertmans
Haïti: L’odeur du café et Le goût des jeunes filles par Dany Laferrière  et Les Comédiens par Graham Greene
Islande: La cité des jarres par Arnaldur Indriðason
Sienne et la Toscane : Place de Sienne, côté ombre de Fruttero & Lucentini et Le patient anglais de Michael Ondaatje
Chine : Les Cygnes Sauvages (Wild Swans) par Jung Chang
Amsterdam : Miniaturiste par Jessie Burton

Idées bouquins, etc… : Iran

Avant de partir en Iran, Quentin m’a demandé quelques suggestions de bouquins ou de films. J’ai été deux-trois semaines en Iran en 1993, lors d’un long voyage en Asie. C’est sans le doute l’étape que j’ai préférée lors de ce périple. La beauté du pays, la richesse de sa culture et l’accueil des habitants formaient un tel contraste avec l’image négative véhiculée par la politique internationale et les médias. Je vais également essayer d’éviter ces clichés lors de ce tour d’horizon, mais cependant la Révolution Islamique est incontournable dans beaucoup d’œuvres contemporaines iraniennes. Mais commençons par un roman d’Amin Maalouf : « Les Jardins de Lumière » raconte la vie du philosophe Mani qui vécut en Perse au 3ème siècle, avant l’ère islamique. Son nom est à l’origine des mots « manichéen » ou « manichéisme », mais Maalouf nous montre combien sa vie et son enseignement étaient loin de se limiter à une opposition simpliste entre le bien et le mal.

maalouf-jardinslumiere

Je me souviens aussi d’avoir lu il y a plusieurs années, « Avicenne ou la Route d’Ispahan » de Gilbert Sinoué qui est une excellente biographie romancée d’Avicenne (Ibn Sina), médecin et philosophe, né à Boukhara et mort à Ispahan, qui a vécu il y a près de mille ans. J’avais beaucoup aimé cette immersion dans la Perse du XIème siècle, à la culture raffinée et rayonnante, à une époque où l’Europe médiévale semblait à la traîne.

avicenne-ou-la-route-d-ispahan-458149

La ville aux mosquées turquoise semble attirer les écrivains francophones. J’ai aussi lu « Sauver Ispahan » de Jean-Christophe Rufin. C’est la suite de « L’Abyssin » qui avait lancé la carrière littéraire du médecin humanitaire devenu académicien, et c’est, à mon avis, presque aussi bon. C’est une découverte de la Perse du XVIIIème siècle vu par un couple de Français, Jean-Baptiste et Alix, qui s’y sont installés après leurs aventures en Ethiopie. La critique française est bonne, la critique anglophone plus partagée.

sauverispahan

isfahan-mosque

Il est temps de passer à des écrivains iraniens. J’ai lu récemment « Reading Lolita in Tehran » (« Lire Lolita à Téhéran ») d’Azar Nafisi, qui a fait beaucoup de bruit aux USA et qui est très bon. C’est l’histoire d’une professeur de littérature qui enseigne les classiques de littérature anglaise (Nabokov, James, Fitzgerald) à ses élèves à l’Université de Téhéran pendant la Révolution Islamique et qui continue avec un groupe de jeunes filles une fois qu’elle est expulsée de la faculté. Ce club de lecture devient aussi une occasion de discuter de leurs mariages –prévus ou réalisés- ou de leurs plans pour quitter le pays où la censure islamique se fait de plus en plus oppressante.

lirelolitaateheran

J’ai beaucoup aimé « Septembre à Shiraz (The Septembers of Shiraz) » par Dalia Sofer. C’est l’histoire d’une famille iranienne juive dans les soubresauts de la Révolution Islamique. Le grand frère, Parviz, étudie l’architecture à Brooklyn. Isaac, le père, joaillier de luxe sous le Shah, est soudain emprisonné, torturé et puis spolié du travail de toute une vie. Farnaz, la mère doit faire face à ce drame et est confrontée au ressentiment et à la discrimination des nouveaux maîtres du pays. Le tout semble vu par les yeux de Shirin la fille de onze ans qui peu à peu comprend le drame qui se joue avant que la famille ne passe la frontière clandestinement. C’est écrit avec beaucoup de subtilité et delicatesse.

septembreashiraz

Le Colonel” est un roman de Mahmoud Dowlatabadi. Dans ma liste, c’est le seul roman écrit par un écrivain qui vit encore en Iran. Les autres auteurs iraniens dont j’ai présenté les livres ont émigré. Dowlatabadi fut considéré comme subversif tant par la police du Shah que celle des islamistes. « Le Colonel » n’a été publié qu’à l’étranger et n’est pas disponible en persan. C’est un livre âpre mais magistral. Dans cette allégorie du peuple iranien, un colonel nationaliste de l’armée du Shah voit ses cinq enfants prendre des chemins différents lors de la Révolution : l’un est communiste, l’autre s’engage dans la guerre contre l’Irak, d’autres deviennent victimes ou collaborateurs du nouveau régime islamiste. Ils termineront martyrs, torturés ou condamnés. Et c’est au colonel qu’il incombe d’aller ramasser leurs corps à la morgue et de les enterrer sous la pluie.

lecolonel

La bande dessinée « Persépolis » de Marjane Satrapi a connu beacoup de succès. C’est une très chouette BD qui couvre à la fois la Révolution Islamique, la guerre Iran-Irak, l’exil de l’auteur en Autriche et son retour en Iran. Les dessins noirs et blancs sont simples, mais prenants et le récit très personnel permet d’humaniser les évènements récents de l’histoire iranienne. Le livre est d’abord paru en français, mais a été traduit dans de nombreuses langues. Mes fils l’ont étudié pour leur cours d’anglais aux USA.

satrapi_persepolis1

La BD a aussi été adaptée en dessin animé, qui a reçu le prix du jury à Cannes et a été nominé aux Oscars en 2007. Voici la bande-annonce:

Je profite de Persépolis pour quitter les livres pour passer au cinéma. Il y a une très grande tradition d’excellents films iraniens. Un des plus connus est « Le Goût de la Cerise » d’Abbas Kiarostami qui a obtenu la Palme d’Or à Cannes en 1997. C’est un film minimaliste, une réflexion sur le suicide et le sens de la vie, avec des longues scènes filmées de l’intérieur d’une voiture. Je mentirai en disant que les rebondissements se bousculent… Mais la majorité de la critique y voit un chef-d’œuvre.

Un autre très bon film iranien que j’ai vu est « Une Séparation » d’Asghar Farhadi. Un couple a la possibilité d’émigrer hors d’Iran. L’épouse veut partir, le mari ne veut pas abandonner son père devenu sénile. Un film sur le couple, les relations père-fils et les différences sociales. Loin des clichés sur l’islamisme, etc…. Voici la bande-annonce :

C’est avec un autre film d’Ashgar Farhadi, « A propos d’Elly », que je clos ma promenade iranienne. Un groupe d’amis part pour un week-end au bord de la Mer Caspienne. Elly, l’institutrice d’un des enfants d’un couple, est invitée, pour qu’elle fasse connaissance d’un des célibataires de la bande. Mais voilà qu’elle disparaît alors qu’elle jouait au cerf-volant avec les enfants. Un film plein de suspens, de tensions et de rebondissements.

yazd-ville-d-iran

Yazd

4 Replies to “Idées bouquins, etc… : Iran”

  1. Voir aussi le film suivant: La Couleur du Paradis (1999) de Majid Majidi. Lire aussi « Alamut » de (Vladimir Bartol, Traduction de Claude Vincenot, Alamut, Éd. Phebus, 2001, (ISBN 2-85940-518-6) ou Vladimir Bartol, Traduction de Andrée Lück Gaye, Alamut, Éd. Libretto, 2012, (ISBN 978-2-7529-0626-7)). Amitiés, Adrien

    • Adrien, merci beaucoup pour ces deux suggestions. Tant le film que le roman que j’ignorais ont l’air très tentants. Damien.

  2. Merci Damien pour ces belles suggestions qui m’ont accompagné dans ce merveilleux pays.
    Je voudrais aussi ajouter la BD « Ainsi se tut Zarathoustra » qui propose, avec humour et sensibilité, une belle découverte de l’Iran zoroastrien…
    Le livre « Je vous écris de Téhéran » de Delphine Minoui (2015) décrit également la société iranienne avec beaucoup de beauté et d’émotion.

    • Avec plaisir, Quentin. Je suis ravi que ton voyage en Iran t’ait plu. Merci pour les suggestions qui ont l’air très intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*