Bienvenue sur Lectures de Voyage
Melbourne: La Gifle (The Slap) par Christos Tsiolkas
Idées Bouquins, etc…
Idées Bouquins, etc… : Washington, DC et New York
Idées Bouquins, etc…: Rome
Rio de Janeiro: Un été brésilien (Agosto) par Rubem Fonseca
Istanbul: Le Musée de l’Innocence par Ohran Pamuk
Liège: Pedigree par Georges Simenon
Idées Bouquins, etc…: Lisbonne
Idées Bouquins, etc… : Cambodge
Hyde Park, Chicago: Ravelstein par Saul Bellow
Paris: Fleurs de Ruine et Remise de Peine par Patrick Modiano
Idées Bouquins, etc… : Naples
Idées Bouquins, etc… : Tanzanie
Sri Lanka: Un air de famille (Running in the Family) par Michael Ondaatje
Idées Bouquins, etc… : Venise
Idées bouquins, etc… : Iran
Santa Cruz, Bolivie: Materia del Deseo (The Matter of Desire) par Edmundo Paz Soldán
Idées Bouquins, etc… : Syrie
Djibouti: Passage des Larmes par Abdourahman Waberi
Idées Bouquins, etc… : Arménie
Ouagadougou, Burkina Faso: Le Parachutage par Norbert Zongo
Bangkok: Café Lovely (Sightseeing) par Rattawut Lapcharoensap
Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker
Idées bouquins, etc… : Bruxelles
Naples: Les Romans Napolitains/L’Amie Prodigieuse par Elena Ferrante
Idées bouquins, etc… : Rio de Janeiro
Tadjikistan: Hurramabad par Andrei Volos
New-York: City on Fire par Garth Risk Hallberg
Israël/Palestine: Une Femme Fuyant l’Annonce par David Grossman et Chronique du Figuier Barbare par Sahar Khalifa
Barcelone: L’ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón
Idées bouquins, etc… : Bavière et le sud de l’Allemagne
Le Cap: Scènes de la vie d’un jeune garçon, Vers l’âge d’homme et L’été de la vie par J.M. Coetzee.
Idées bouquins, etc…: Inde
Blue Ridge Mountains : Retour à Cold Mountain par Charles Frazier
Idées bouquins, etc… : Algérie
Alpes autrichiennes: Une vie entière (Ein ganzes Leben) par Robert Seethaler
Idées bouquins, etc… : Africains en Amérique
Zimbabwe: The Last Resort par Douglas Rogers.
Idées Bouquins, etc… : Colombie
Ardennes belges : Les amants de la Toussaint par Juan Gabriel Vásquez
Côte d’Ivoire : Aya de Yopougon par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Japon : Haruki Murakami et Amélie Nothomb
Metropolitan Museum of Art, New York : Le Chardonneret par Donna Tartt et La Corde et Le Reniement de Saint Pierre par Charles Baudelaire.
Idées Bouquins, etc… : Le Caire
Vancouver : Ce dont on se souvient (What is Remembered) par Alice Munro
Gand : Guerre et térébenthine par Stefan Hertmans
Haïti: L’odeur du café et Le goût des jeunes filles par Dany Laferrière  et Les Comédiens par Graham Greene

Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker

On entend beaucoup parler anglais dans le Périgord. A bord des kayaks qui glissent sur la Dordogne, dans les châteaux qui pointent leurs donjons et leurs tours par-dessus les futaies ou sur les terrasses qui servent confits de canard, truffes et foie gras au cœur des villes et villages qui ont préservé leur charme à travers les siècles. Un vestige de la Guerre de Cent Ans qui vit s’affronter, pour quelques places-fortes, chevaleries française et anglaise aux XIVème et XVème siècles ? Ou plutôt la conséquence des vols Ryanair qui mettent l’aéroport de Stansted à quelques minutes et quelques livres sterling de celui de Bergerac ? De nombreux britanniques se sont même installés, parfois à mi-temps, dans la région, rénovant avec goût des vieilles demeures aux pierres jaunes, profitant d’un climat doux mais ensoleillé et découvrant les délices culinaires locaux.

dordogne

maisonjardin

L’un de ces « gentlemen-périgourdin » est Martin Walker. Il a créé une série de romans policiers « Bruno » dont le héros est un policier municipal en Dordogne. Les trois premiers polars ont été traduits en français : « Meurtre en Périgord », « Sombres Vendanges » et « Diamants Noirs ». Mais le livre que j’ai lu l’été dernier lors de mes vacances familiales, « The Caves of Périgord » n’est malheureusement pas encore traduit.

thecavesofperigord109052-martinwalker-fotos09

C’est un roman à trois périodes parallèles : la préhistoire, l’époque de la Résistance contre l’occupation allemande dont le Périgord fut un haut-lieu et le présent. Lydia Dean, une jeune historienne de l’art américaine qui se morfond dans une maison de ventes aux enchères londoniennes reçoit un paquet contenant un fragment de grotte. Les peintures sur ce bout de rocher sont clairement parmi les plus beaux exemples d’art rupestre, mais elles n’ont jamais été répertoriées. Elles suggèrent une technique et un sens artistique encore plus développés qu’à Lascaux.

cerf_noir

Cerf noir, Lascaux

 

Le paquet est amené par Manners, un officier britannique qui a trouvé ce bout de pierre dans le bureau de son père qui vient de mourir. Manners père avait soutenu la résistance française pendant la seconde guerre mondiale, se liant d’amitié avec Malrand, un jeune chef de réseau local, qui est depuis devenu Président de la République. Malrand est un personnage séduisant et séducteur, amusant mélange de Malraux et Mitterrand. Est-il l’instigateur du vol du rocher dans les coffres londoniens, un fait d’armes digne de services secrets ? Pourquoi semble-t-il faire obstacle aux recherches pour trouver la nouvelle grotte ? A-t-il un secret à préserver ? Quel rôle le trio composé de Marland, Manners père et un jeune officier américain a-t-il joué à la fin de la guerre, alors que la division SS « Das Reich » incendiait les villages et que les maquis communistes cherchaient à prendre le pouvoir ?


Das Reich, Une division SS en France 1/2 by muloot

Ces deux histoires font une très brillante intrigue, très agréable à lire pendant des vacances dans le Périgord, avec un verre de Bergerac au bord de la piscine. Mais le récit qui m’a le plus fasciné, c’est celui de la période préhistorique. Au départ, j’étais dubitatif. Je ne pense pas connaître d’œuvre de fiction abordant cette époque et je craignais une approche un peu stéréotypée. Tout au contraire, j’ai été vraiment pris par cette histoire de rivalité artistique entre un peintre dominant et un jeune apprenti, d’amour contrarié et de lutte pour le pouvoir. Une très belle réussite, qui rend une visite à Lascaux encore plus vivante.

maisonlouee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*