Bienvenue sur Lectures de Voyage
Melbourne: La Gifle (The Slap) par Christos Tsiolkas
Idées Bouquins, etc…
Idées Bouquins, etc… : Washington, DC et New York
Idées Bouquins, etc…: Rome
Rio de Janeiro: Un été brésilien (Agosto) par Rubem Fonseca
Istanbul: Le Musée de l’Innocence par Ohran Pamuk
Liège: Pedigree par Georges Simenon
Idées Bouquins, etc…: Lisbonne
Idées Bouquins, etc… : Cambodge
Hyde Park, Chicago: Ravelstein par Saul Bellow
Paris: Fleurs de Ruine et Remise de Peine par Patrick Modiano
Idées Bouquins, etc… : Naples
Idées Bouquins, etc… : Tanzanie
Sri Lanka: Un air de famille (Running in the Family) par Michael Ondaatje
Idées Bouquins, etc… : Venise
Idées bouquins, etc… : Iran
Santa Cruz, Bolivie: Materia del Deseo (The Matter of Desire) par Edmundo Paz Soldán
Idées Bouquins, etc… : Syrie
Djibouti: Passage des Larmes par Abdourahman Waberi
Idées Bouquins, etc… : Arménie
Ouagadougou, Burkina Faso: Le Parachutage par Norbert Zongo
Bangkok: Café Lovely (Sightseeing) par Rattawut Lapcharoensap
Périgord: “The Caves of Périgord” par Martin Walker
Idées bouquins, etc… : Bruxelles
Naples: Les Romans Napolitains/L’Amie Prodigieuse par Elena Ferrante
Idées bouquins, etc… : Rio de Janeiro
Tadjikistan: Hurramabad par Andrei Volos
New-York: City on Fire par Garth Risk Hallberg
Israël/Palestine: Une Femme Fuyant l’Annonce par David Grossman et Chronique du Figuier Barbare par Sahar Khalifa
Barcelone: L’ombre du vent par Carlos Ruiz Zafón
Idées bouquins, etc… : Bavière et le sud de l’Allemagne
Le Cap: Scènes de la vie d’un jeune garçon, Vers l’âge d’homme et L’été de la vie par J.M. Coetzee.
Idées bouquins, etc…: Inde
Blue Ridge Mountains : Retour à Cold Mountain par Charles Frazier
Idées bouquins, etc… : Algérie
Alpes autrichiennes: Une vie entière (Ein ganzes Leben) par Robert Seethaler
Idées bouquins, etc… : Africains en Amérique
Zimbabwe: The Last Resort par Douglas Rogers.
Idées Bouquins, etc… : Colombie
Ardennes belges : Les amants de la Toussaint par Juan Gabriel Vásquez
Côte d’Ivoire : Aya de Yopougon par Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Japon : Haruki Murakami et Amélie Nothomb
Metropolitan Museum of Art, New York : Le Chardonneret par Donna Tartt et La Corde et Le Reniement de Saint Pierre par Charles Baudelaire.
Idées Bouquins, etc… : Le Caire
Vancouver : Ce dont on se souvient (What is Remembered) par Alice Munro
Gand : Guerre et térébenthine par Stefan Hertmans
Haïti: L’odeur du café et Le goût des jeunes filles par Dany Laferrière  et Les Comédiens par Graham Greene
Islande: La cité des jarres par Arnaldur Indriðason
Sienne et la Toscane : Place de Sienne, côté ombre de Fruttero & Lucentini et Le patient anglais de Michael Ondaatje
Chine : Les Cygnes Sauvages (Wild Swans) par Jung Chang
Amsterdam : Miniaturiste par Jessie Burton
Cimetière du Père Lachaise, Paris
Ex-Union Soviétique : “La guerre n’a pas un visage de femme » par Svetlana Alexievitch
Provence : Le hussard sur le toit de Jean Giono, La charrette bleue de René Barjavel, Madame de Sévigné et Ventoux de Bert Wagendorp

Sienne et la Toscane : Place de Sienne, côté ombre de Fruttero & Lucentini et Le patient anglais de Michael Ondaatje

J’ai passé cet été quelques jours entre amis dans une très belle maison dans le sud de la Toscane. Que du bonheur dans les paysages parfaitement maîtrisés et pourtant toujours enchanteurs du Chianti : bonne chère, excellents vins, la découverte des peintres siennois du « Buon Secolo della Pittura Senese » à Montepulciano, Pienza et San Quirico d’Orcia, plusieurs escapades à Sienne. Sans doute parce que la ville est essentiellement piétonne, se promener dans Sienne, plus encore qu’ailleurs en Italie, c’est pénétrer pas à pas dans l’histoire de la ville et de ses quartiers – les contrade –  de la Renaissance au Moyen-Age jusqu’aux fondations romaines.

Pendant ces quelques jours, entre les expos, les ballades, et les heures à discuter entre amis, il restait peu de temps pour la lecture, d’autant, qu’une fois n’est pas coutume, j’étais venu sans bouquins situés en Toscane. Mais heureusement la bibliothèque de la maison me vint en aide : « Place de Sienne, côté ombre (Il Palio delle contrade morte) » du duo Fruttero – Lucentini se lit avec beaucoup de plaisir et nous emmène dans le monde secret, envoutant et parfois un peu inquiétant du Palio, cette course de chevaux d’un autre âge qui enflamme toute la ville et la Piazza del Campo deux fois chaque été.

Un autre livre que j’ai lu récemment et qui se passe, en partie, en Toscane, est « Le patient anglais (The English Patient) » de Michael Ondaatje. Ceux qui ont d’abord vu le film se rappelleront sans doute davantage des scènes dans le désert et au Caire, mais une grande part de l’intrigue de ce somptueux roman qui a obtenu le « Booker Prize » se déroule lors de l’avancée des Alliés remontant la Péninsule italienne, dans la villa San Girolamo, un ancien monastère toscan à moitié détruit par les bombes. C’est là qu’Hana, une infirmière de l’armée canadienne soigne le comte László de Almásy, un cartographe hongrois brûlé en Afrique du Nord, qui peu à peu révèle les secrets de ses expéditions et de son histoire d’amour avec Katharine Clifton. C’est aussi dans cette abbaye, proche de Pienza dans le film – mais il semble qu’Ondaatje se soit plutôt inspiré d’une villa de Fiesole pour son roman – qu’Hana tombe amoureuse de Kip, le démineur indien. Si, comme moi, vous aviez vu le film il y a près de 20 ans, je vous encourage à lire le livre, et puis à revoir le film.

Si les scènes les plus marquantes du film « Le Patient Anglais » sont celles dans le désert d’Afrique du Nord, il y a une scène toscane que je trouve fascinante. La scène dévie un peu du roman en embellissant quelques lignes, mais ce détour nous offre le plaisir de voir Juliette Binoche découvrir et contempler, se balançant accrochée à une corde et s’éclairant d’une torche, les fantastiques fresques du cycle de la Légende de la Vraie Croix peintes par Piero della Francesca, dans la chapelle Bacci de l’église San Francesco d’Arezzo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*